Protégez vos plantes du froid et du gel

Le froid et le gel peuvent avoir de mauvaises conséquences sur vos plantes. Si vous voulez à nouveau profiter de vos plantes au printemps et à l’été prochain, il faut en prendre soin tout l'hiver ! L’eau contenue dans la sève peut geler et faire éclater les molécules des plantes. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas attendre les premières gelées pour protéger vos plantes.

Quelles plantes faut-il protéger du froid ?

Toutes les plantes n’ont pas la même résistance au froid, certaines pourront passer tout l’hiver dehors sans le moindre souci, tandis que d’autres nécessiteront une plus grande attention.

Les plantes qui supportent le froid

Parmi les plantes que vous pouvez laisser dehors tout l’hiver, nous retrouverons les plantes dites locales ou indigènes, celles que vous pouvez retrouver en milieu naturel dans votre région. On pensera donc aux conifères, au lierre, mais aussi aux bambous, à la plupart des arbres fruitiers et buissons.

Les plantes que vous devez protéger du froid

A l’inverse, les plantes gélives ou non-rustiques sont celles dont il faudra prendre soin. Il s’agit alors d’arbustes à fleurs, d’arbres fruitiers exotiques (bananier, citronnier, oranger…), de jeunes plants de manière générale.

Les plantes que vous devez absolument rentrer à l’intérieur

Enfin, certaines plantes ne pourront pas passer l’hiver dehors, même avec des précautions. Sont ainsi concernées : les plantes exotiques et tropicales, les arbres fruitiers non-rustiques (bananier, figuier...), ou encore les ficus. 

Comment protéger ses plantes du froid ?

Parmi les plantes que vous allez pouvoir laisser dehors tout l’hiver, certaines devront tout de même être protégées du gel. Ce sera le cas des jeunes arbustes, des palmiers, des buissons à fleurs, etc.

Protégez vos plantes avec un voilage ou une cloche

La première astuce que vous pouvez utiliser est de recouvrir vos plantes d’un voilage ou d’une cloche. Ceux-ci peuvent être réalisés avec des tissus légers, du papier bulle ou encore du film plastique. Vous pouvez également utiliser une cloche en plastique ou en verre.

Le voilage permet de créer une isolation thermique contre le froid et d’évacuer l’humidité, tout en laissant respirer la plante. Posez ce voile en entourant la plante, son feuillage ainsi que son pot. Evitez au maximum de toucher le feuillage et d’écraser la plante.

Régulièrement, déballez vos plantes pour les faire respirer et profiter d’un rayon de soleil, de manière à évacuer l’humidité.

Voilage sur des plantes

Rempotez dans des pots en terre cuite !

Pour les plantes supportant mieux le froid, vous pouvez opter pour un simple rempotage en utilisant des pots en terre cuite. Le plastique est en effet très peu isolant contrairement à la terre cuite et celle-ci absorbera le trop-plein d’humidité.

Surélevez les pots et videz l’eau des soucoupes

Les soucoupes récupérant l’eau d’arrosage sont très utiles en été et au printemps, mais peuvent être source de problèmes en hiver. En cause : l’eau stagnante qui risque de geler, faisant au passage geler les racines de vos plantes. Pour éviter cela, surélevez vos plantes en les posant sur un pot retourné par exemple, et videz régulièrement l’eau de vos soucoupes.

Trouvez le bon emplacement

En hiver, la luminosité change et les endroits les plus ensoleillés de votre balcon ne sont plus forcément les mêmes qu’en été. Placez en priorité les plantes les plus fragiles à la lumière directe du soleil, et n’hésitez pas à effectuer des rotations pour chaque plante puisse en profiter.

Pour les plantes frileuses, pensez au paillis !

On n’y pense pas assez souvent mais recouvrir la terre de paillis permet de créer une couche isolante qui maintiendra la terre à une température convenable. Pour cela, vous pouvez acheter des sacs de paillis en magasins spécialisés, ou créer votre propre paillis en ramassant en forêt des morceaux d’écorce, de pommes de pin, d’épines, etc. Vous pouvez également créer un paillis avec de l’herbe de tonte ou du foin.

Paillis sur plante en pot

Rentrez les plantes les plus fragiles

Pour les plantes les plus vulnérables et celles qui sont habituées aux températures élevées, ne prenez pas de risque et placez-les à l’intérieur. Veillez toutefois à les placer près d’une source directe ou indirecte de lumière (selon les besoins de la plante) et maintenez un arrosage régulier.

Surveillez les températures et n’hésitez pas à rentrer les plantes qui peuvent supporter le froid mais qui risquent de souffrir d’un gel prolongé.

N’oubliez pas de bien arroser vos plantes

Que vos plantes soient emmitouflées sur votre balcon ou bien au chaud dans votre salon, n’oubliez pas de maintenir un arrosage régulier. Il devra cependant être un peu moins fréquent et moins conséquent que pendant l’été.

A l’inverse, surveillez les précipitations et évitez que vos plantes ne soient noyées. En cas de fortes pluies, poussez vos plantes contre la facade pour limiter leur exposition à la pluie, et veillez à éliminer le trop-plein d’eau dans les soucoupes et dans les pots.

A lire également

Partager

Recevez votre échantillon de padouk gratuit !

Commandez un échantillon de bois Padouk gratuit pour apprécier la qualité de nos matériaux.

Commander un échantillon